Horoscope Taureau

Taureau

Première quinzaine : Vénus en cet aspect aura une très bonne influence sur votre vie conjugale. Le moment sera favorable pour régler des problèmes anciens, vieilles rancunes ou malentendus persistants, qui empoisonnent l’atmosphère. Montrez plus de raffinement et de sollicitude envers votre conjoint. Célibataire, si vous êtes à la recherche de l’âme soeur, sachez que Vénus en aspect harmonique vous donnera cette fois des chances de rencontrer le partenaire idéal de manière tout à fait inattendue, dans des circonstances inhabituelles. Tenez-vous donc prêt ; soignez votre look et votre état d’esprit.

Seconde quinzaine : Les très beaux aspects astraux de la période seront propices aux passions, à la ferveur amoureuse, à une grande joie de vivre. Vous vous sentirez d’humeur plus conquérante. Et si vous ne voulez pas engager votre foi amoureuse de manière totale, vous trouverez beaucoup de charme aux aventures sentimentales qui se présenteront. Vous saurez aussi transmettre votre enthousiasme à votre conjoint ou partenaire.

Première quinzaine : L’intérêt du mouvement astral actuel, pour vous, c’est que la Lune va cesser de peser sur votre équilibre financier. La période des vaches maigres est finie, vous pourrez enfin vous offrir quelques petites gâteries.

Seconde quinzaine : Vous réfléchirez longuement avant d’opter pour tel ou tel mode de placement. Mais avant la fin de la période, vous pourrez vous lancer dans une opération financière de grande envergure, engageant d’importants capitaux. L’actuel climat astral vous secondera.

Première quinzaine : Propositions intéressantes, projets prometteurs. Pourtant, vous aurez tout intérêt à rester très prudent et à ne pas vous lancer à l’aveuglette dans des entreprises qui pourraient s’avérer catastrophiques.

Seconde quinzaine : A vous les grands projets ! Tant qu’à faire, autant viser haut, et c’est pourquoi vous serez partant pour toutes les entreprises audacieuses. Certains d’entre vous décideront de monter leur propre affaire.

Conseils
Choisissez bien vos amis et n’accordez votre confiance qu’à ceux qui la méritent vraiment. Sachez que “Chacun se dit ami ; mais fou qui s’y repose : Rien n’est plus commun que le nom, Rien n’est plus rare que la chose” (La Fontaine). N’attachez pas trop d’importance aux petits problèmes quotidiens. Vous les réglerez plus facilement dans la bonne humeur et avec un peu de détachement et de recul. Rappelez-vous que de tels problèmes, pour gênants qu’ils soient, sont un signe indiscutable que vous êtes encore bien vivant, car “tout homme qui n’aurait plus de problèmes à résoudre pourrait être considéré comme mort” (Van Minh).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *