Horoscope Gémeaux

gémeaux

Première quinzaine : Pluton provoquera une transformation, positive somme toute, dans votre vie conjugale. Au programme sera une remise en question de votre vie de couple, ce qui ne sera pas pour vous déplaire. En tout cas, vous ne risquez pas de sombrer dans un ronron assommant ! Célibataire, vous envisagerez votre avenir amoureux avec optimisme, et votre vision plus nette des choses vous permettra de mieux juger de ce qui est bon pour vous et de trouver ainsi la personne qui vous convient et qui vous complète.

Seconde quinzaine : Les aspects tortueux de Neptune pourront entraîner quelques turbulences dans votre vie amoureuse. Vous serez exposé(e) à une crise d’indépendance de l’homme (la femme) de votre vie, ou c’est vous qui sentirez le besoin de voler de vos propres ailes. Mais parfois ces mêmes aspects peuvent se traduire par une attirance violente, irrésistible pour quelqu’un de radicalement différent de vous, séparé de vous par tout ce qui peut séparer deux êtres.

Première quinzaine : Ces jours-ci, de bonnes opportunités de gains vont se présenter. Si vous avez des démarches à faire auprès de votre banque ou d’un organisme de crédit, la Lune en bel aspect vous facilitera les choses.

Seconde quinzaine : Un remarquable courant de chance influera sur vos affaires matérielles. Ce sera le moment de saisir sans hésiter les bonnes occasions qui s’offriront à vous. Vous attirerez aussi des sympathies agissantes, ce qui vous permettra d’accéder tout naturellement à la réalisation de vos objectifs.

Première quinzaine : Après bien des incertitudes dans le domaine professionnel, vous allez enfin pouvoir consolider votre position et bénéficier d’une certaine stabilité. Profitez de la nouvelle situation pour progresser à pas de géant.

Seconde quinzaine : Vous aurez le vent en poupe. Rien ne viendra freiner vos progrès professionnels, et vous filerez droit devant, avec assurance et détermination. Faites attention tout de même à des jaloux !

Conseils
Ne vous appesantissez pas sur le passé, car “le carrosse du passé ne vous conduit nulle part” (Maxime Gorki). Si vous regardez en arrière, vous ne ferez qu’avoir des idées moroses, négatives. Regardez droit devant vous et avancez d’un pas décidé si vous voulez arriver quelque part. Il sera plus utile de vous attaquer à vos propres idées préconçues que de vous acharner à vouloir détruire celles des autres, étant donné que “les préjugés sont la raison des sots” (Voltaire) et que vous tenez à être ou du moins à paraître intelligent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *